Budget > Préparer son budget pour les Fêtes

LE BUDGET 

Faire un budget sur une base annuelle et y prévoir un poste budgétaire « cadeaux ». Économiser tout au long de l’année pour avoir les sommes nécessaires à cette  période de l’année.              

Outil : Budget en ligne www.acefgp.ca

Ne pas oublier, dans la prévision, les dépenses autres que les cadeaux : épicerie pour le réveillon ou le souper de Noël, déplacements (restaurants, essence, etc.), vêtements, partys de bureau, décorations, etc.

Faire une liste et fixer des montants à dépenser. Magasiner avec ces montants en tête et acheter en fonction des montants alloués et non en fonction du cadeau recherché.

Étaler dans le temps l’achat des cadeaux (commencer tôt) afin de ne pas concentrer tous les achats dans un seul mois.

DES PETITS TRUCS

Pour réduire la facture des achats de Noel, faire soi-même des cadeaux, selon ses talents (un mot doux, une chanson, un bon petit plat ou des conserves maison, un tricot, une affiche scrapbooking, etc.).

Se rappeler que ce qui est important quand on donne un présent, c’est la marque d’attention que l’on porte à quelqu’un et non le montant du cadeau offert.

La personne qui reçoit peut demander aux invités de faire un plat. Le coût (et le temps de préparation) du repas de Noël est donc partagé avec tous les convives.

Ne pas surcharger en décorations de Noël, en fabriquer soi-même, réutiliser les décorations d’une année à l’autre.

S’il est nécessaire de renouveler les décorations, penser à les acheter lorsqu’elles sont en soldes (décorations pour l’année suivante).

Faire le tri des décorations actuelles avant d’en acheter de nouvelles – on peut être surpris par ce que l’on a déjà.

Éviter les décorations qui utilisent énormément d’énergie (décorations gonflables, grande quantité de lumières), il pourrait y avoir une différence sur la facture d’électricité.

Éteindre les lumières extérieures la nuit (sauf le 24 décembre!).

Penser à l’achat local, aux boutiques, aux épiceries fines, fleuriste, etc.

Offrir des cartes-cadeaux afin de respecter son budget (aucune date d’expiration).

MISES EN GARDE

Vérifier les politiques d’échange ou de remboursement lors de l’achat. Faire inscrire sur la facture les conditions d’échange ou de remboursement, les délais, etc.

Prendre garde aux offres de garantie prolongée, car une garantie légale existe déjà sur la plupart des biens achetés.

Si l’achat se fait par carte de crédit, les intérêts commenceront à courir dès la date de l’achat s’il y a un solde sur la carte. Celles des institutions financières ont un taux d’intérêt moins élevé que celles des grands magasins.

Privilégier les paiements mensuels plutôt que les paiements différés et commencer à payer dès le mois suivant l’achat.

Utiliser, si possible, un plan de paiement sans intérêt. Ne pas trop étaler les paiements dans le temps, pas plus que la prochaine année (12 mois), idéalement 6 mois.

QUELQUES TRUCS SUPPLÉMENTAIRES

Magasiner seul ! On y réfléchie plus avant de faire une dépense. Inversement, à plusieurs, on peut s’encourager à dépenser plus.

Si on est responsable de l’achat d’un cadeau collectif, se faire payer AVANT l’achat plutôt que de se faire rembourser.

Pour l’achat de petits cadeaux, y aller avec de l’argent comptant. Ne pas dépasser ce qui est disponible car les « petits cadeaux » peuvent vite devenir des « gros cadeaux »!

Réalisation - Gigrafe
Servlinks Communication
facebook
facebook